Projets

Gare d’Aschaffenburg : légèreté en bleu clair

Aschaffenburg 2012. Un nouveau tunnel plus large et réservé aux piétons vient d’être inauguré en février dernier dans le cadre de la modernisation de la gare. Il relie le hall d’accueil avec le quartier de Damm et la zone de parc relais en projet. L’aménagement de ce passage souterrain attire l’attention par ses murs latéraux et son mur du fond aux couleurs claires et avenantes ; des murs agrémentés de motifs dessinés par l’artiste Jo Zeh-Kosanke et qui ont ensuite été transposés sur des carreaux par l’atelier Artefactur.


Mission : l’atelier Artefactur a été chargé du projet et de la réalisation de ce revêtement mural haut de gamme ; un ambitieux objet d’art exécuté d’après les croquis de l’artiste, et qu’il fallait transposer en huit fresques sur les murs du tunnel piétonnier de 110 mètres de long.



Transposition : un déplacement à Aschaffenburg a été nécessaire avant d’attaquer le projet. Une fois sur place, les experts de l’atelier Artefactur ont d’abord pu prendre conscience des exigences exactes de ce passage piétonnier. Premières constatations : comme les emplacements prévus dans les murs pour recevoir les fresques de carreaux avaient tous des hauteurs et des largeurs différentes, les dessins de 50 x 200 cm faits par l’artiste ne pouvaient pas être agrandis dans les mêmes proportions et être projetés dans le but d’obtenir un format final identique. Afin de compenser les différences et pour respecter l’effet de perspective de l’œuvre, on a opté pour un nouveau calcul uniforme de tous les formats, pour un agrandissement uniforme de tous les dessins dans un format de référence, ensuite pour une orientation en perspective des lignes de fuite et enfin pour un découpage de chaque élément à la dimension voulue. Un travail d’une importance capitale qui n’aurait certainement pas été possible sans le savoir-faire artistique et la compétence architecturale de l’atelier Artefactur.


La production a fait l’objet d’une deuxième étape : pour la réalisation de la décoration murale, on a choisi de faire appel à la technique d’impression numérisée pour, d’une part satisfaire aux exigences de solidité d’un passage souterrain et, d’autre part pour donner de l’expression aux motifs de l’artiste. Ce procédé innovant d’impression a par exemple permis de doser séparément les différentes tonalités de bleu du ciel. On a ainsi obtenu une image d’un naturel impressionnant qui a encore renforcé l’effet de l’œuvre, à la grande satisfaction de l’artiste.


Il a été nécessaire de fabriquer en tout 838 carreaux au format 60 x 60 cm pour réaliser les 280 mètres carrés des fresques. L’atelier Artefactur a apporté en amont son soutien logistique aux travaux de mise en place à Aschaffenburg : un plan de pose précis a été dessiné avec un calepinage précis de la position de chaque carreau afin que le carreleur soit en mesure de reconstituer fidèlement les fresques en suivant le modèle à la lettre. Cette façon de procéder a grandement facilité le travail des partenaires sur place à Aschaffenburg. En effet, poser rapidement et facilement un carrelage en suivant un plan, est non seulement la garantie d’une pose correcte, mais également un gain de temps car il était impératif de respecter un calendrier très serré exigé par la date d’inauguration du tunnel.





Résultat : l’ensemble de l’œuvre dans le passage piétonnier d’Aschaffenburg est intitulé « Légèreté en bleu clair ». Une appellation largement méritée grâce aux éléments flottants qui apportent gaîté et transparence dans cet espace de fraîcheur du tube souterrain, notamment en raison de la précision et de la vigueur de la transposition des couleurs sur les carreaux. On y découvre des ballons de baudruche qui montent dans le ciel, des papillons, des fleurs de pissenlit, une pendule et même un billet de train qui invitent à l’évasion.


Commanditaire : un projet de la ville d’Aschaffenburg en coopération avec la compagnie des chemins de fer allemands. 

1.