Projets

Café du musée

Mais, quand on entre à Mettlach dans le nouveau café du musée de la céramique, on est avant tout surpris par la magnificence du décor : un chef-d’œuvre historique de l’architecture d’intérieur. Du sol au plafond, le café est entièrement décoré dans le style de la fameuse crèmerie de Dresde que Villeroy & Boch a conçue et réalisée en 1892 pour Paul Pfund, agriculteur et entrepreneur de son état. Ce joyau de l’aménagement historique de magasins dont les murs, le sol, les piliers et le comptoir sont exclusivement recouverts de carreaux céramiques décorés a été transposé ici mais en plus grand, à partir de plans de l’époque. Empreint de nostalgie, ce café qui peut recevoir quelque 70 personnes sur une surface au sol de 150 m², se trouve dans un atelier de production désaffecté au sein de l’ancienne abbaye de Mettlach, aujourd’hui siège social de la société.

Mission
il fallait rendre le mieux possible l’expressivité et la beauté de l’original historique en s’appuyant sur les documents illustrés de la crèmerie de Dresde, tous parfaitement bien conservés. Il s’agit de catalogues de vente très détaillés qui se trouvent encore dans les archives de la société. Richement illustrés, ces catalogues témoignent de l’énorme diversité et de la spécialisation des collections iconologiques de carreaux de Villeroy & Boch. La renommée de Villeroy & Boch à l’échelle européenne repose sur la décoration peinte à la main par des artistes ; elle était au 19ème siècle déjà une composante essentielle de tous les concepts de carreaux.

Réalisation
l’atelier Kutsche qui a déjà restauré la crèmerie de Dresde en 1995 a été chargé de la réalisation artistique du café. En coopération avec les créatifs de Villeroy & Boch, les experts céramistes ont créé des fresques et des ornements minutieusement peints à la main et fidèles jusque dans les moindres détails. Un important savoir-faire technologique a permis de rester au plus près

des modèles originaux : les artistes ont utilisé des anciennes techniques de fabrication dans le domaine des procédés de moulage (les moules ont été reconstruits à la main) et de la décoration sous émail et sur émail.

Résultat
c’est ainsi que quelque 15.000 éléments en céramique ont permis de réaliser un jeu rythmé de formes et de couleurs se poursuivant jusque dans le moindre recoin de cette pièce. En raison de sa destination, la structure de la pièce diffère toutefois nettement de celle de l’original. Justus Thiede et Wolfgang Held, responsables chez Villeroy & Boch du concept architectural d’intérieur, ont imaginé pour la clientèle trois espaces a moitié ouverts d’un caractère agréable et presque privé.

De chacun de ces trois espaces, le regard est attiré par le comptoir central richement décoré. Le visiteur est envahi par une abondance de correspondances visuelles entre les images, les ornementations, les reliefs et leur reproduction dans des miroirs adroitement positionnés.

Commanditaire
Villeroy & Boch AG a chargé l’atelier Kutsche de la réalisation du nouveau café dans le musée de la céramique à Mettlach.

4.