Projets

Restauration de l’église paroissiale St. Lutwinus

Les autels et mais aussi le chemin de croix en terre cuite, les dalles et les mosaïques du sol en cônes d’argile de Mettlach ainsi que les mosaïques riches en or et verre vénitiens constituent une décoration unique en son genre qui témoigne d’un artisanat que peu de personnes maîtrisent encore aujourd’hui.

Pourtant, ces derniers temps, la restauration d’œuvres isolées a permis à de nombreux intéressés d’assister une fois encore à la confection de ces mosaïques, dont la tradition est ancienne. Artefactur, département de V&B Fliesen GmbH spécialisé dans l’artisanat d’art et l’impression numérique individuelle, a investi activement son savoir-faire devenu rare en dépêchant sur place un artiste expert en mosaïques.

L'ouvrage:

L’église paroissiale et de pèlerinage St. Lutwinus, dont la construction a été terminée au début du siècle dernier, est classée monument historique et connue bien au-delà des frontières de la Sarre. Construit à l’époque sous la supervision de la faïencerie Villeroy & Boch, cet édifice religieux abrite de nombreuses œuvres très précieuses dans le domaine de l’histoire de l’art. Parmi elles, citons les mosaïques dorées qui ornent l’abside et de la voûte ainsi que les parois du chœur. Le département « Petites mosaïques » qui existait alors chez Villeroy & Boch les a créées les unes après les autres au cours de la première moitié du 20ème siècle, en suivant les conceptions de différents artistes. Elles rayonnent d’un éclat mystique que les facteurs environnementaux et la fumée des cierges ont pourtant terni au fil du temps. Le département Artefactur de V&B Fliesen GmbH, qui a succédé aux créateurs de mosaïques du siècle dernier, n’a donc pas hésité à se charger de la restauration en mettant son savoir-faire à disposition.

En effet, la patine parfois indésirable laissée par la poussière et la suie n’est pas le seul ennemi : au fil du temps, des fissures de tassement sont apparues çà et là et exigent une réparation professionnelle et durable.

Réalisation:

La première opération se déroule en plusieurs étapes et consiste à redonner son éclat à la mosaïque de verre et d’or vénitienne de la voûte, à l’aide d’un nettoyant spécial. Travaillant à des hauteurs vertigineuses et parfois au plafond, le restaurateur d’Artefactur répare les endroits endommagés en utilisant d’authentiques tesselles dorées.

La mosaïque « Sursum Corda – Élevez vos cœurs », par exemple, qui fait partie des mosaïques figuratives dont les membres de la famille von Boch ont fait don entre 1902 et 1954, est endommagée par une longue fissure d’affaissement. De petites tesselles se sont décollées à certains endroits et doivent être remplacées par des tesselles ayant exactement la même couleur.

Le jointoyage lance un petit défi qui impose d’utiliser un matériau spécial pour éviter que la fissure ne réapparaisse dans les années et les décennies qui viennent et pour sceller durablement les tesselles les unes aux autres.

D’une part, il doit être assez souple pour combler de manière « ferme » les fissures profondes de plusieurs centimètres. D’autre part, il faut éviter à tout prix qu’il ne déteigne sur les fines tesselles. Après avoir déterminé le matériau qui convient, les spécialistes d’Artefactur ont un autre défi à relever : introduire le mortier de jointoyage souple en profondeur dans les fines fissures, dont la largeur est parfois inférieure à un millimètre.

Mais le personnel d’Artefactur est expérimenté et, surtout, inventif. Ils conçoivent rapidement un injecteur spécial qu’ils utilisent avec succès pour la restauration des mosaïques figuratives. C’est seulement ensuite que le nettoyage de ces œuvres d’art peut se poursuivre.

La restauration est sur le point d’être achevée. Ce projet réalisé sur un lieu riche en tradition pour l’entreprise revêt une signification particulière pour V&B Fliesen GmbH. La famille von Boch, qui a suggéré et suivi le projet, assistera à la messe solennelle d’inauguration.



8.